Actualités

Comment préserver l’efficacité des antibiotiques ?

bons_gestes_pour_limiter_resistance_antibiotiques_actualite_cegema_2018

Vous arrive-t-il de prendre des antibiotiques issus d’une ancienne prescription ? Respectez-vous bien le dosage et la durée de votre traitement ?

De nombreux facteurs ont un impact sur la résistance des individus aux antibiotiques. C’est pourquoi, il est nécessaire que chacun connaisse les bons gestes à suivre lorsqu’il s’agit de prendre des antibiotiques.

  • Qu’est-ce qu’un antibiotique ?

L’Assurance Maladie définit les antibiotiques comme étant des « médicaments composés de molécules empêchant le développement des bactéries ». A noter qu’ils n’ont « aucune efficacité sur les virus ou sur les champignons » (www.ameli.fr)
 

  • La résistance aux antibiotiques : qu’est-ce que c’est ?

D’après l’ ECDC (Centre Européen de Prévention et de Contrôle des Maladies), les bactéries sont considérées comme étant « résistantes aux antibiotiques » lorsque les « antibiotiques spécifiques ne sont plus en mesure d’inhiber la croissance des bactéries ou de les tuer ».

La résistance aux antibiotiques est un phénomène naturel lié à la mutation des gênes des bactéries. Cependant, une consommation inappropriée et abusive d’antibiotiques accélère ce phénomène de résistance.
 

  • Comment préserver l’efficacité des antibiotiques ?

Comme expliqué par l’Assurance Santé sur www.ameli.fr des mesures simples permettent de lutter contre le développement des résistances bactériennes et préserver l’efficacité des antibiotiques :

1) Prévenir les infections :

- Se laver les mains fréquemment tout au long de la journée : après être allé aux toilettes, en rentrant du travail, avant de préparer un repas, après avoir éternué ou s’être mouché, après s’être occupé de ses animaux domestiques…

- Conserver les aliments et préparer les repas en respectant de bonnes conditions d’hygiènes

- Respecter les vaccinations obligatoires et conseillées

« Moins d’infections bactériennes = moins d’antibiotiques prescrits = moins de résistance des bactéries aux antibiotiques » (www.ameli.fr)
 

2) Ne pas prendre d’antibiotiques sans prescription, ni avis médical
 

3) Mieux utiliser les antibiotiques :

- Veiller à bien respecter la dose, fréquence des prises et durée du traitement

- Ne pas utiliser son traitement pour quelqu’un d’autre

- Demander conseil à son médecin traitant en cas d’effets indésirables du traitement prescrit

- Ne pas arrêter son traitement prématurément, même si l’on pense être entièrement guérit

- Ne pas réutiliser un antibiotique prescrit par le passé sous prétexte que l’on présente les mêmes symptômes qu’auparavant

- Une fois le traitement terminé, rapporter à la pharmacie toutes les boîtes d’antibiotiques entamées ou non
 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site www.ameli.fr ou parlez-en à votre médecin.